Quels sont les débouchés du commerce international ?

Accueil » FAQ : toutes les réponses à vos questions » Quels sont les débouchés du commerce international ?

Contactez-nous pour en savoir plus sur nos programmes

Vous souhaitez nous rejoindre ?

Quels sont les débouchés du commerce international ? 

Les débouchés dans le domaine du commerce international sont multiples et s’adaptent à de nombreux profils. On trouvera des secteurs aussi variés que :

  • l’import-export, 
  • les contrats internationaux, 
  • le marketing digital, 
  • droits et fiscalités, 
  • chargé de clientèle, 
  • finance internationale, 
  • négociateur international,
  • contrôle de gestion… 

Mais on trouvera également des emplois en lien avec :

  • le tourisme, 
  • commissaire agréé en douane, 
  • la gestion des services, 
  • transport et logistique…

Les possibilités sont immenses et adaptées à tout type d’études et de parcours. 

Quelles formations peut-on faire pour travailler dans le commerce international ? 

Les formations sont multiples et celles-ci sont accessibles aux étudiants venant de filières générales et technologiques. Ainsi, de nombreux programmes scolaires peuvent mener aux écoles de commerce international : 

  • BTS commerce international (2 ans), 
  • Licence et Bachelor spécialisés (3 ans), 
  • Master (5 ans). 

Parallèlement à l’apprentissage de connaissances, ces différents enseignements participent au développement d’un réseau de contacts, particulièrement nécessaire et utile dès le début de carrière. 

Quels sont les parcours pour s’orienter vers le commerce international au lycée ?

Les candidats de chaque filière ont leur place pour intégrer le commerce international. Il n’y a pas de profil pré-établi. Il est tout de même conseillé de garder les mathématiques soit en spécialité, soit en complément. Un candidat qui n’a pas fait de mathématiques pendant deux ans au lycée peut difficilement avoir le concours. On retrouve la discipline partout, en finance, études de marché, économie ou encore statistiques…

Au-delà des mathématiques, les lycéens peuvent opter pour les matières de leur choix. Cela servira leur culture générale, donnée très importante en école de commerce.

On peut suggérer l’utilité des sciences humaines et sociales pour les élèves de secondes souhaitant aller vers la filière, ainsi que les sciences politiques.

Quelles sont les formations post-bac (licence, bachelor) pour travailler dans le commerce international ? 

Une fois le bac général ou STMG en poche, il est possible d’intégrer un BTS commerce international (en deux ans) ou bien un DUT technique de commercialisation, spécialisé en commerce international. Il est possible de commencer à travailler dans ce secteur après ces formations, mais les titulaires de ceux-ci sont de plus en plus nombreux à se diriger ensuite vers une Licence ou un Bachelor spécialisé.

Il est également possible de s’orienter vers une licence pro en 3 ans. La licence met l’accent sur les échanges internationaux. On y trouve nombre de spécificités:

  •   Licence pro logistique de distribution et commerce international
  •   Licence pro commerce spécialité import-export
  •   Licence pro adjoint de responsable export
  •   Licence pro attaché au développement international des organisations
  •   Licence pro commerce spécialité technico – commercial en commerce international.

La license pro se décline en mentions et  représente un diplôme d’insertion professionnelle, en ciblant des postes précis:

  •    Production agricole
  •    Industrielle
  •    Transport
  •    Commerce       
  •    droit du commerce

Le Bachelor universitaire quant à lui présente des programmes assez proches mais varie sur certaines spécialités :

  • Chargé de développement international
  • Chargé d’affaires international
  • International business
  • Responsable opérationnel à l’international
  • Marketing et commerce international

Le Bachelor Commerce international peut se suivre en alternance. L’acquisition de  compétences professionnelles pendant l’ apprentissage séduit particulièrement les recruteurs. Bien souvent les diplômés d’un bachelor poursuivent en Master. Les titulaires de Licence pro, quant à eux, se dirigent en majorité vers le marché du travail.

Quelles sont les formations Bac +4 et Bac +5 pour travailler dans le commerce international ? 

Il existe différents types de Masters : Master Professionnels, Master spécialisés (MS), Masters of science (MS). 

cLes mastères spécialisés sont reconnus par  le label de la Conférence des grandes écoles (CGE). Concernant le Ms, sa reconnaissance peut varier en fonction des établissements le délivrant. Les spécialités sont nombreuses et très recherchées:

  • Master commerce et échanges internationaux
  • Master commerce et management international
  • Master affaires international et négociation interculturelle
  • Master langues étrangères et échanges internationaux
  • Master en management maritime, transport international et logistique
  • Mastère spécialisé ingénierie d’affaires internationales

Quelle est l’offre de formation en commerce international de l’ESCE ? 

Les offres de formation aux carrières internationales sont multiples à l’ESCE. Les différents programmes pédagogiques sont conçus pour favoriser les compétences managériales, les connaissances en commerce international, la maîtrise des langues, tout en cultivant une charte éthique et responsable. 

  • L’international Bachelor ESCE 

En 3 ans, elle forme des futures managers destinés à travailler à l’international. Un projet qui allie cas d’entreprise, enseignement individualisé, séminaires à l’étranger, et enseignement pédagogique complet. Possibilité de faire des séjours en entreprise, pouvant aller jusqu’à 12 mois.

  • Programme grande ecole – 2eme cycle – Campus de Paris

En 5 ans, on y retrouve 12 spécialisations en Master, en apprentissage ou classique,  parfois exclusivement en anglais. Toutes orientées pour travailler à l’étranger. On mettra l’accent sur les connaissances en affaires internationales, cultiver la compréhension des challenges dans un contexte mondial. Comprendre les pratiques, les modes de pensée et l’organisation des différents pays.

Quelles sont les branches du commerce international ? 

Le domaine propose de vastes perspectives et englobe de nombreux postes en fonction des spécificités choisies. On trouvera donc des domaines aussi variés que :

  • Ressources humaines, 
  • Métiers de la finance, 
  • Management, 
  • Marketing, 
  • L’import-export, 
  • Langues étrangères pour échanges internationaux,
  • Logistique, 
  • Droit international…

Focus import-export : quels sont les métiers de ce secteur ?

Comme nous le disions auparavant, le milieu du commerce international est très divers et propose de nombreux débouchés. Les métiers de l’import-export sont les grands favoris des étudiants du commerce international. Ainsi, voici quelques métiers qu’il est possible de faire dans l’import-export en faisant : 

  • chef des ventes
  • chargé d’affaires internationales
  • commercial import-export
  • technico-commercial
  • acheteur
  • directeur commercial
  • courtier
  • logisticien
  • responsable marketing
  • Responsable des achats

Quel est le rôle d’un vendeur import / export ? 

Le vendeur ou la vendeuse import/export a un rôle commercial primordial. Celui-ci peut travailler dans plusieurs secteurs avec des rôles différents : 

  • Vente de produits (grande consommation ou bien d’équipement) : dans ce cas, son rôle sera de donner des informations sur les produits ou les services aux clients. 
  • Vente de produits / services avec une donnée technique forte ou qui a une forte valeur ajoutée : le vendeur devra avoir des compétences avérées par rapport à la technicité des produits

S’il se consacre à la vente de produits de grande consommation, le vendeur import export a plusieurs tâches : 

  • prospection sur un secteur géographique 
  • prospection sur un marché cible
  • il identifie les besoins des clients et les conseils pour développer les ventes 
  • il fait de la négociation 
  • de la prise de commande, 
  • fait du suivi client, 
  • et peut animer le réseau de distribution 

S’il se consacre à la vente de produits techniques ou avec une forte valeur ajoutée, le vendeur import / export doit : 

  • avoir développé une compétence technique et commerciale, 
  • celle-ci l’aidera dans sa tâche de prospection et de promotion des services
  • il établit un cahier des charges, 
  • fait le suivi client et le suivi de projet en général, 
  • s’occupe de la direction export de l’entreprise, 
  • fait de la négociation de contrat, 
  • il parle plusieurs langues (anglais obligatoire), 
  • Il est plutôt nomade car il est amené à beaucoup se déplacer. 

Avec les années d’expériences, le poste peut évoluer vers le management et le développement de projets d’envergure à l’international.

Quel bac privilégier pour travailler dans le commerce international ? 

Tous les bacs peuvent mener au commerce international.  Chaque spécialité conduira vers branche spécifique du domaine. 

  • Le bac ES, de par son aspect polyvalent, permet une intégration aisée par l’approche plurielle des disciplines. Ressources humaines, finance, management…
  • Contrairement aux idées reçues, la voie scientifique (Bac S) est recherchée en école de commerce. Méthode, rigueur et logique sont prisées pour avancer dans certaines branches techniques. 
  • L’approche littéraire (bac L) est également intéressante pour l’aspect analytique et critique du métier. La culture générale et une utilisation scrupuleuse des langues sont particulièrement appréciées. Le talent rédactionnel joue un rôle majeur dans la négociation et le rapport au client. 
  • Enfin, les Bac Pro et technologique, parfois allié à une expérience en alternance sont également compatibles et bien reçu pour compléter un cursus dans le domaine du commerce international. La motivation et l’implication est le premier moteur pour évoluer dans ce domaine.

EN SAVOIR PLUS

Mis à jour le 19 mai 2022